106 ans Après : Rituels pour Douala Manga Bell, pendu sous l’occupation allemande

Une semaine d’hommage à Douala Manga Bell. À Douala, la capitale économique du Cameroun, le programme d’hommage à Rudolf Douala Manga Bell a été établi. Tout a commencé le lundi 03 août 2020 par les autorités de la Région du Littoral. Le gouverneur et le maire accompagnés du Roi Bell sont allés sur le site de la pendaison le 08 août 1914, il y a 106 ans.

Celle du mardi 4 août était réservée aux chefferies traditionnelles Sawa au caveau des rois à Bonanjo. Passée cette étape, l’ensemble des habitants de la ville de Douala pouvait se relayer au caveau des rois à Bonanjo le mercredi 5 août 2020. Avant de permettre aux différentes communautés Sawa d’engager des processions en direction de la dernière demeure de Rudolph Douala Manga Bell, le jeudi 6 août.

Il ne s’agit pas de commémoration régionaliste ou familiale. Puisque toute la journée du vendredi 7 août 2020 est réservée aux personnalités. D’horizon divers, elles rendront des hommages à ce combattant de l’occupation allemande dans un contexte où le réputé journal camerounais, Le Messager a consacré sa Une du vendredi 7 août par le constat sévère de « L’héritage de Duala Manga Bell en péril ».

Dualla Manga Bell est né vers 1873 à Cameroon  Twon ancienne appellation de la ville de Douala. Fils aîné du roi Auguste Manga Ndoumbé Bell et petit fils du roi Ndoumbé Lobé Bell (King Bell), l’un des signataires du traité de protectorat avec l’Allemagne le 12 juillet 1884. Après ses études primaires à Douala il est envoyé en Allemagne, il est inscrit au lycée d’ULM où il étudie le droit à l’université de Bonn.

Il retourne au Cameroun en  1896 dans peau de juriste. Il sera intronisé roi des Bell en 1910. Ainsi il mènera une lutte acharnée pour les biens et intérêts de son peuple pendant la période d’occupation allemande. Sa détermination, voire son patriotisme lui vaut malheureusement l’accusation de haute trahison. Il sera condamné à la peine de mort par pendaison le 8 août 1914 par les Allemands. 106 ans après, samedi 8 août 2020, une journée rituelle est ouverte pour pour la famille nucléaire de Rudolf Dualla Manga Bell et ses amis Adolf Ngosso Din et Richard Din A Manga sur le site de la pendaison, au caveau des rois à Bonanjo et au cimetière Njo-Njo.

Rachel Ngono

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Mittelafrika will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.