Décentralisation: Synergie d’institutions allemandes et africaines pour la formation des agents des collectivités locales en Afrique

Centre d’Excellence de Gouvernance Locale en Afrique (CEGLA). Il faudra désormais s’y habituer pour la formation de haut niveau des élus locaux en Afrique. Mis en place par l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD) en partenariat avec l’université de Kehl en Allemagne, un nouveau démembrement du CEGLA a été ouvert le 18 septembre 2019 au sein du Centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG) à Dakar au Sénégal, portant ainsi à 10 le nombre de centres du réseau de CEGLA.

Depuis le lancement de ce projet en 2017, la volonté est de former les futurs agents et agents au service des collectivités locales en Afrique. Pour affiner la formation offerte, le CEGLA bénéficie de l’accompagnement de l’Arnold-Bergstraesser-Institut (ABI), le Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local (LASDEL).

Le projet CEGLA s’articule autour d’un Master présentiel en « Décentralisation et gouvernance locale », d’un Master Blended Learning en « Décentralisation et gouvernance locale » combinant les avantages de l’apprentissage en ligne et en présentiel. Un Doctorat est ouvert sur les domaines de la décentralisation, la gouvernance locale et le développement durable. Des formations de développement de compétences pour les autorités locales sont également prévues à long terme.

Défis de la rédaction du curriculum et la conception pédagogique

Pour répondre davantage aux exigences académiques, des résolutions ont été prises lors de la 4ième rencontre internationale du Projet CEGLA du 29 avril au 4 mai 2019 à l’université des sciences appliquées pour l’administration publique de Kehl et Arnold-Bergstraesser-Institut de Freiburg en Allemagne. Après avoir évalué le processus d’accréditation du Master dans les différents pays ainsi que l’amélioration de la coopération entre les universités et les Collectivités territoriales, le rôle du e-learning dans la conception des Masters, un accent majeur a été mis sur la poursuite de la rédaction du curriculum et la conception pédagogique du Master CEGLA. Un défi majeur pour l’université Abdou Moumouni de Niamey (UAM) et l’université des sciences juridiques et politiques de Bamako, parties prenantes du projet CEGLA dès sa mise en place en 2017.

Pierre Nka

Partager cette publication

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Mittelafrika will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.