Évaluation : Quand des investisseurs allemands sauvaient SOSUCAM

Avec la coopération allemande, le secteur privé camerounais a reçu un soutien dans le financement des projets des sociétés sucrières que sont : la SOSUCAM, la SOCA. C’est ainsi qu’au mois d’octobre 2006, DEG, un organisme allemand chargé du financement du secteur privé. Il portera le risque de couvrir une garantie de 75%, soit 11,25 milliards FCFA, afin de permettre à l’entreprise SOSUCAM de régler ses dettes auprès des banques locales par crédit de 15 milliards FCFA. 

Suivant des sources gouvernementales camerounaises du 23 septembre 2020, soit 14 ans après, cette action a donc ainsi permis à la SOSUCAM d’améliorer sa compétitivité et de pouvoir économiser des intérêts en étalant le remboursement en ligne de crédits.

Dans le même sens, le DEG procèdera au financement du transfert de la plantation ESKA de la SOCAPALM vers les 200 petits agriculteurs. La garantie l’organisme allemand chargé du financement du secteur privé s’élevait à 60% soit, 2,5 millions d’euros, environ 1,64 milliard FCFA.

Isabelle Owona

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Mittelafrika will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.