Football : Pas de stars africaines à la Bundesliga féminine

Nchout Ajara Njoya, Grabrielle Aboudi Onguéné, Gaelle Enganamouit du Cameroun.  Asisat Oshoala, Onome Ebi, Tochukwu du Nigeria. Linda Mothlalo, Janine Van Wyk, Chrestinah Thembi Kgatlana de l’Afrique du Sud et bien d’autres d’origine africaine évoluant dans plusieurs clubs à travers le monde. Mais aucune des stars féminines du ballon rond d’une nationalité africaine n’est présente dans le championnat de football allemand.

Malgré leur talent et leur exploit partout dans les compétitions internationales, aucune africaine n’a réussi à décrocher un contrat avec les clubs de la Bundesliga sur la saison 2019-2020. Un championnat pourtant bien médiatisé et qui compte au total 12 clubs de hauts niveaux. Au regard des statistiques par club, rares sont les équipes ayant recrutés plus de 10 joueuses d’autres nationalités que allemande.

Wolfsburg, la première équipe du championnat 2019-2020 est l’équipe plusieurs nationalités étrangères. Elle compte à son actif 13 joueuses sur 25 ne sont pas Allemandes. Il s’agit notamment de la Suédoise Hedvig Lindahl gardienne de but, auprès d’elle en défense, la néerlandaise Dominique Bloodworth, ensuite vient l’américano-suisse Noëlle Martiz toujours en défense, elles auront pour coéquipière  la hongroise Zsanett jakabfi, auposte d’attaquant, une autre joueuse. Au milieu de terrain Claudia Neto vient du Portugal. Sara Bjork Gunnarsdottir quant à elle est venue d’Islande. Madelen janogy et sa coéquipière Fridolina Rolfo son toutes de nationalité suédoise.  Il y a aussi Ingrid Engen, la Norvegiènne et sa compatriote Kristine Minde. Quand à Lara Dickenmann, elle est ressortissante de la Suisse, alors que leur coéquipière Ewa Pajor est partie de la Pologne. Pernille Harder, la Danoise évoluant au poste d’attaquant dans le club. Soit un pourcentage de 52% étrangers dans ce club.

Wolfsburg est un échantillon assimilable à tous les autres clubs. On y ajoute des footballeuses venues du Brésil, des USA, du Portugal, de la France pour ne que citer celles-là. Au Bayern de Munich, 2ème du championnat 2019-2020, 8 joueuses sur 26 footballeuses, sont d’autres nationalités, 30,77% de présence étrangères dans le club. Parmi elles, figurent Jacintha Weimar, Boye Sorensen, Amanda llestedt, Carina Wenninger, Lineth Beerensteyn, Dominika Skorvankova, Jovana Damnjanovic et Emily Gielnik.

Un autre club du trio de tête présente un pourcentage de 26,09% de joueuses étrangères. Il s’agit de TSG 1899 Hoffenheim avec 6 joueuses étrangères sur les 23. Le FFC Turbine Potsdam quant à lui présente une fiche technique avec 10 talentueux étrangères, soit 43,47% de ses effectifs. Une représentation pas très éloignée du FFC Frankfurt qui compte  9  étrangères sur 23 filles. L’on y retrouve l’Américaine Bryan Heaberlin, la Brésilienne Leticia Santos, la Coréenne Lee Da-Hye entre autres. Avec cette ouverture de l’odre de 39,13% de nationalité étrangère, FFC Frankfurt a terminé 6ème du championnat 2019-2020.

Du coté de SC Freiburg,  4 joueuses sur 25 sont de nationalité étrangère, soit 16%. À Sand Willstadt on dénombre 10 joueuses sur 18. Avec 55,55%, il s’agit de la meilleure présence étrangère de la Bundesliga féminine. Sand Willstadt a terminé à la 8ème place du championnat 2019-2020. Du côté de MSV Duisburg, en 2019-2020, il y avait 4 étrangères pour 24 joueuses. Au Bayer Leverkusen, l’on compte 6 nationalités étrangères sur 26 joueuses. Un peu plus chez Pour la Cologne FC, où sur 25 joueuses, 8 sont étrangères. Et aussi pour l’USV JENA présente un effectif composé de  3 nationalités étrangères sur  26 joueurs de la saison 2019-2020.

Le club le plus spectaculaire de la Bundesliga version féminine est l’Essen Schönebeck qui n’affiche aucun recrutement extérieur. Avec cet effectif est 100% allemand, ce club a terminé à la 5ème place au sortir de la saison 2019-2020 de la Bundesliga féminine.

Jean Charles Bindzi

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Mittelafrika will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.