Immigration Travail : L’Allemagne s’ouvre aux professionnels non-Européens

Dès le 1er mars 2020, le monde du travail en Allemagne est davantage à la portée de tous. Notamment les non-Européens et donc les Africains. La nouvelle législation qui rentre en vigueur présente six façons de rejoindre l’Allemagne en tant que travailleur. Il s’agit donc d’une procédure d’immigration travail légale.

1- Pour les travailleurs qualifiés ayant suivi une formation professionnelle

« Une fois que vous disposez d’un certificat de reconnaissance officielle et d’une offre d’emploi concrète d’un employeur allemand dans votre branche professionnelle, vous pourrez déposer une demande de visa ».

2- Pour les spécialistes des TIC sans qualification formelle

Si vous êtes dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC), « même si vous n’êtes pas en possession d’un diplôme formel, vous avez la possibilité d’engager une demande de visa au consulat d’Allemagne. À quelques conditions : un salaire minimum de 49 680 euros par ans ainsi que des connaissances en allemand de niveau B1.

3- Demandeuses et demandeurs d’emploi avec ou sans formation

Si vous êtes titulaire d’un diplôme universitaires et que vous cherchez un emploi qualifié. Si votre formation professionnelle a été officiellement reconnue par les autorités allemandes, alors vous pouvez engager une demande de visa. Vous devez aussi prouver que le niveau de connaissance est suffisant en Allemand et que sous disposez de ressources financières pour subvenir à vos besoins.

4- Du Secondaire à la recherche d’une formation professionnelle

À moins de 25 ans, les diplômés du secondaire peuvent aller en Allemagne durant 6 mois pour chercher une formation professionnelle. Trois exigences doivent être remplies : certificat d’études secondaires pour s’inscrire à l’université, un niveau B2 et disposer des ressources financières nécessaires pour subvenir à leurs besoins.

5- Recherche d’une formation ou d’une qualification supplémentaire

Des opportunités sont données aux chercheurs d’emploi dont la qualification n’est pas pleinement reconnue en Allemagne. Avec cette « reconnaissance partielle » il est possible de trouver une offre spécifique d’un employeur ou d’un centre de formation vous permettant de suivre de telles mesures de qualification supplémentaires, il est possible de demander un visa afin d’achever la procédure de reconnaissance en Allemagne. « Durant votre formation complémentaire, vous aurez le droit d’accepter un emploi en Allemagne sous certaines conditions dans certains domaines non soumis à restriction. »

6- Entrée simplifiée pour les spécialistes de la santé et des soins infirmiers

« Dans les domaines de la santé et des soins infirmiers notamment, mais pas uniquement, l’Agence fédérale pour l’emploi est autorisée à conclure des accords avec les autorités compétentes d’autres pays. Si vous êtes une travailleuse ou un travailleur qualifié(e) dans ces domaines, vous pouvez profiter de procédures d’obtention de visa simplifiées afin d’entrer en Allemagne et de demander à faire reconnaître votre qualification professionnelle une fois sur place ».

Synthèse : Pierre Nka

Partager cette publication

2 pensées sur “Immigration Travail : L’Allemagne s’ouvre aux professionnels non-Européens

    • 19 avril 2020 à 18 h 47 min
      Permalink

      Bonjour,

      Vous avez la possibilité d’offrir un dossier chez nous et une équipe se mettra à votre disposition.

      Merci.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Mittelafrika will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.