UE : Chiffres peu séducteurs de la France en Afrique

À son initiative, la France traîne son miroir en Afrique.  Les différents rapports justifient en partie l’orientation du sommet France – Afrique de Montpellier du 8 Octobre 2021. Contrairement à une rencontre avec les tenants du pouvoir exécutif en Afrique, à six mois de l’élection présidentielle, l’équipe de l’Élysée a invité d’autres forces africaines : les intellectuels, les artistes, les chercheurs, les influenceurs, les sportifs entre autres. De manière précise, il s’agit de la société civile africaine.

Les travaux menés par le Pr. Achille Mbembé, politologue et historien ont été remis à Emmanuel Macron, le président de la France (image de l’Élysée ci-dessus). Une version numérique est en circulation dans les réseaux sociaux. Sans doute pour toucher le grand nombre.

Il ne peut en être autrement. C’est dans la masse africaine que le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) scrute souvent l’image de la France sur le continent. Pour 2021, le baromètre établit l’avance de l’Allemagne en termes de perceptions des leaders africains sur les partenaires étrangers. Malgré la crise Covid-19, l’enquête a eu lieu dans 12 pays rassemblant près de 60% de la population du continent.

Il en ressort des constantes montrant des perceptions banalisées pour la France par exemple, la Chine qui perd « 15 points en trois ans » alors que les États-Unis d’Amérique (USA) et surtout l’Allemagne sont au-devant de la scène en termes de bonne image.

Classement par sous-région

Ce résultat fruit digne du Smart-power  est diversement apprécié d’une région de l’Afrique à une autre. En Afrique du Nord, l’Allemagne occupe le 1er rang lorsqu’on questionne la meilleure image. Sur ce même critère, l’Allemagne est devancée par les USA en Afrique du Nord. En Afrique centrale, l’Allemagne occupe la quatrième place avant la France, tous deux précédées respectivement des USA, du Canada et du Royaume-Uni de Grande Bretagne. La place de l’Allemagne est identique en Afrique de l’Est comme en Afrique centrale. De manière agrégée, l’Allemagne obtient 37% des leaders africains là où les USA sont à 43%, le Canada 34%, la Grande Bretagne 28%, la Chine 22%, le Japon 19%, la France 17%.

Partenaire étranger « le plus bénéfique » en Afrique francophone

Dans l’espace Afrique francophone, l’Allemagne enregistre 72% des leaders africains dans la catégorie « Partenaires étrangers les plus bénéfiques pour le continent ». Le Canada et la Chine occupent le 2e rang. La France est 11e dans cette catégorie avec 48% d’avis favorables.

Dans le volet notoriété des marques automobiles, Mercedes, BMW et Audi d’origine allemande sont respectivement 2e, 3e et 6e, la tête étant occupée par Toyota. Orange, l’entreprise française trône au niveau des télécoms, alors que la compagnie Air France est deuxième en ce qui concerne dans les cœurs africains. Elle suit Ethiopian Airlines.

Pays considérés par le CIAN 2021

L’élite africaine qui s’est prononcée entre novembre 2020 et janvier 2021 était issue de 12 pays dont 8 francophones : Algérie, Tunisie, Maroc, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, République démocratique du Congo et le Cameroun (ce dernière est un pays bilingue, Ndlr) et 4 pays anglophones: Nigeria, Kenya, Éthiopie et Égypte. Au sein de l’Union Européenne, pour le résultat de l’Allemagne, c’est un cap maintenu après celui de 2020.

D’ailleurs, le rapport CIAN rendu public le 7 février 2020 confirme une situation amorcée en 2019. De manière générale, seuls les États-Unis d’Amérique sont devant l’Allemagne au terme de l’étude CIAN 2020 après une collecte de donnée auprès de 2 423 leaders d’opinion dans 12 pays d’Afrique. L’Allemagne est suivie du Canada, de la Chine et de la Grande Bretagne.

En occupant la tête du classement de la perception faite par les leaders africains, l’Allemagne n’occupe que la 3ième place du point de vue de l’impact bénéfique des pays étrangers avec 68% comme le Japon. Dans cet indice, les États-Unis d’Amérique sont premiers avec un taux de 74%, suivis de la Chine 73% alors qu’avec 67%, le Canada ferme ce top 5 « impact bénéfique des pays étrangers » en Afrique.

Cette belle performance de l’Allemagne en Afrique est d’ailleurs consécutive. Puisqu’en 2019, à la question de savoir : « Quels sont les trois pays non-africains dont vous avez la meilleure image ? », les 1 244 leaders d’opinion d’Afrique francophone ont choisi l’Allemagne en premier, avant la Chine et les États-Unis d’Amérique. La France n’occupant que la 5ième place après le Japon.

Par sous-région, suivant les données du CIAN 2019, l’Allemagne avait la meilleure image au Maghreb. En Afrique de l’Ouest, le trio de tête est Chine, États-Unis d’Amérique et Allemagne. En Afrique centrale, avec 46% d’avis favorables, l’Allemagne apparaît comme le pays qui a la plus belle image en 2019, devant la Chine, les États-Unis d’Amérique, le Japon et la Grande Bretagne.

En 2019, lorsque le CIAN demande à 1 244 leaders d’opinion d’Afrique francophone de répondre à la question « Pour chacun de ces pays, pouvez-vous indiquer si vous les considérez comme des partenaires bénéfiques pour l’Afrique ? », l’Allemagne classée troisième après la Chine et le Japon respectivement, est le premier pays de l’Union Européenne. Le seul d’ailleurs du top 5 complété par la Turquie et les États-Unis d’Amérique. Faisant de l’Allemagne, un acteur de poids dans le cœur des Africains. Comme en 2019, le rapport du CIAN 2020 et 2021 confirme le désamour de la société civile africaine envers la France. Qu’en sera-t-il au terme du sommet de Montpellier entre la France et la Société civile africaine ? Nous scruterons.

Pierre NKA

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Mittelafrika will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.